Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 19:30
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES
Les espaces maritimes TERMINALE ES

Les espaces maritimes dans la mondialisation: approche géostratégique

Un croquis est demandé au bac en lien avec ce cours

 

INTRODUCTION.

- Définir précisément la mondialisation

- Les espaces maritimes intéressent de plus en plus les spécialistes, civils ou militaires, de géostratégie. En effet, pour des raisons économiques, politiques et militaires, les États cherchent à les dominer.

 

Problématique

 

Pourquoi les espaces maritimes  sont-ils devenus des enjeux  capitaux  dans la mondialisation?

 

Partie 1. Les espaces maritimes de plus en plus valorisés.

 

Les espaces  maritimes sont de plus en plus valorisés à cause de:

  •  la concentration de la population sur les littoraux (70% en 2020)

 

  •  la mer comme base de l’alimentation humaine (1/4 de l’humanité dépend de la mer pour sa nourriture)

 

  •  des réserves hydrocarbures (90%) et réserves minerais et métaux rares (84%)

 

  • la mer comme lieu de circulation des marchandises du monde: 80% par voie maritime :

la révolution des transports: conteneurs et porte-conteneurs géants, installations portuaires en eaux profondes, nouvelles technologies de la communication pour commander et suivre les marchandises. Donnez des exemples vus dans les cours précédents: Shanghai ou Rotterdam

Façades maritimes: une façade maritime est une concentration de ports et de métropoles sur certains littoraux.

ZES: zone économique spéciale peu taxée et très bien équipée, située sur certains littoraux pour attirer les industries et les firmes commerciales. Donnez l'exemple vu dans le cours sur Shanghai

Les littoraux les plus puissants forment des interfaces à rayonnement mondial comme la Nothern Range (de Hambourg à Le Havre), la façade maritime américaine du Pacifique  ou la façade de l’Asie Pacifique (Japon, Chine littorale, Corée du Sud jusqu’à Taiwan et Singapour). Définir ce qu'est une façade maritime. Utiliser l'exemple de Rotterdam vu dans le premier cours de géographie

Décrire la grande artère commerciale maritime qui fait le tour du monde.

Prendre l'exemple de Shanghai comme ville mondiale qui est aussi un des ports les plus importants de la planète

 

  • la mer comme enjeu dans le réchauffement climatique et pour la biodiversité : la mer absorbe chaleur et émissions carbones. Le réchauffement des océans provoque une remontée des mers et oblige les populations à migrer.

 

Conclusion : Donc, qui contrôle les espaces maritimes contrôle la mondialisation. Tout cela se fait dans un contexte d’une montée en puissance des pays émergents et d’une volonté de maintenir leurs avantages pour les anciens pays développés

 

CONSEQUENCE: les espaces maritimes se transforment en fonction de la mondialisation. Exemple: le centre de gravité se déplace de l’Océan Atlantique vers l’Océan Pacifique  avec la montée en puissance des ports asiatiques. Autre exemple: les ports d’Afrique de l’Ouest échangent plus de conteneurs avec l’Asie qu’avec l’Europe.

 

 

 

Partie 2. Les espaces maritimes de plus en plus disputés.

 

 

Définition de ZEE ou zone économique exclusive. Zone de 200 miles (370km) à partir du littoral qui accorde à l’Etat riverain la souveraineté sur les ressources halieutiques et du sous sol marin qui s’y trouvent. La ZEE d'un Etat est donc un espace potentiellement riche en ressources (ressources halieutiques; hydrocarbures, minerais).  

Au-delà des ZEE, s'étend la zone des eaux internationale qui échappe à toute appropriation et doit être uniquement utilisée « à des fins exclusivement pacifiques » et exploitée « dans l’intérêt de l’humanité tout entière ».

Prendre l'exemple de la France qui, avec ses littoraux et ses territoires d'outre-mer, est le propriétaire du deuxième domaine maritime mondial avec 11 millions de km2.

 

 

Etude de cas: en quoi l’océan glacial Arctique représente-t-il un enjeu géostratégique mondial?

 

 

L’Arctique est bordé par plusieurs Etats: Canada, E-U (Alaska), Islande, Groenland en voie d’autonomie, Danemark, Norvège, Russie.

 

Depuis quelques années, on assiste à une remise en cause de son caractère international et des formes de revendications territoriales. C’est exacerbé par la perspective d’une fonte des glaces à l’horizon 2020.

 

1. Une partie de l’Océan Glacial Arctique est dépourvue de frontières reconnues. D’où des revendications: celles du Canada ou de la Russie qui revendiquent la souveraineté sur des détroits.

 

2. Le raccourci polaire

La fonte des glaces a ouvert deux nouvelles routes maritimes passant par le détroit de Béring : le passage du Nord-Ouest, côté canadien et celui du Nord-Est, côté sibérien. Elles réduisent de plusieurs milliers de kilomètres les trajets entre l’Asie et l’Europe ou les Etats-Unis, par rapport aux détours par Suez ou Panama. Le passage sibérien est déjà ouvert 4 à 5 mois par an et le trafic s’y développe. Voir carte en images  ci-dessus

 

3. Revendications des peuples Inuits attachés à la préservation de leur territoire de chasse et de pêche et pour le maintien d’un contrôle international des espaces polaires

 

4. Les enjeux énergétiques sont au cœur des tensions géopolitiques:

  • Disparition probable des glaces = donc plus de possibilité de recherche et d’exploitation
  • Evaluations des ressources en cours et encore incertaines mais l’Océan Glacial Arctique renfermerait 25% des réserves mondiales  de pétrole et 30% des réserves de gaz. Ce qui remet en cause le pic pétrolier  et attise les convoitises
  • La Russie est en pointe pour étendre sa ZEE: Le 2 août 2007, le bras articulé d'un bathyscaphe plante un drapeau russe en titane inoxydable au fond de l'Océan Arctique, à 4261 mètres de profondeur, à la verticale du Pole Nord.

 

 

  1.  Les enjeux environnementaux passent au second plan par rapport aux enjeux géostratégiques liés à la concurrence pour l’accès aux ressources.

 

Bilan: cet exemple traduit bien l’importance des questions maritimes au XXIe siècle:

  • les nouvelles frontières qui sont remises en question sont désormais maritimes.
  • Les Etats visent à réduire le domaine maritime public ou international au profit d’une « privatisation » des mers au profit des Etats.

 

 

Autre exemple d’un espace maritime sensible : les zones de piraterie.

 

Les zones de piraterie sont liées à des flux maritimes importants et concentrés dans les détroits. Elles sont rendues possibles par des équipages moins nombreux par bateau mais aussi et surtout par le voisinage de pays pauvres à fort exode rural ou à situation politique chaotique. Ce sont parfois des pays soumis à des seigneurs de la guerre et à la corruption comme la Somalie.

Les bateaux sont détournés, vidés de leur cargaison et les marins deviennent des otages à vendre.

Voir sur une des cartes ci-dessus et sur le croquis de synthèse pour le bac où sont situées les zones de piraterie.

 

CONCLUSION GENERALE.

  • Les espaces maritimes reflètent les tensions et les disparités des différentes parties du monde.
  •  ils sont devenus des espaces centraux dans la mondialisation (transport et ressources)
  •  ils sont un enjeu des défis environnementaux du XXIe siècle. voir le dernier rapport de WWF sur la Méditerranée proche du "burn out"
  • L’espace maritime est globalement maîtrisé malgré la piraterie et les narcotrafics mais au prix d’un réarmement des pays  pour une marine de guerre de plus en plus importante. Au lieu de rester seulement un espace de coopération, la mer tend à devenir un espace de sécurité et de défense.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by france
commenter cet article

commentaires