Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 16:27
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES
Mumbai TERMINALE ES

THEME 3 : DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DE GRANDES AIRES CONTINENTALES

 

L’ASIE DU SUD ET DE L’EST : LES ENJEUX DE LA CROISSANCE

 

ETUDE DE CAS

MUMBAI : MODERNITE, INEGALITES

 

 

 

Introduction

 

3 idées essentielles traversent le cours et sont à souligner en composition

 

  • Mumbai est une capitale économique et financière de l’Inde, Mumbai compte environ 20 millions d’habitants et elle est  la métropole la plus puissante du pays. Vitrine de la modernité et symbole de l’émergence indienne,
  • En conséquence, Mumbai connaît des transformations importantes de l’organisation de l’espace urbain. Or ces transformations posent d’importants problèmes d’aménagement en raison de son site urbain (presqu’île) et de sa croissance rapide et désordonnée.
  • Enfin, la ville de Mumbai reste marquée par la persistance voire l’aggravation des inégalités avec la cohabitation de populations aux conditions de vie très différentes.

Problématique :

En quoi Mumbai symbolise-t-elle le dynamisme économique de l’Asie du Sud et de l’est ainsi que la persistance des inégalités socio-spatiales ?

 

                          

  1. MUMBAI, UNE VILLE MONDIALE

 

1.  Mumbai: une mégapole installées sur une presque-île.

 

- Sa situation privilégiée sur la mer d’Oman dans l’océan indien fait d’elle la porte du commerce vers l’Afrique et l’Europe et explique l’intérêt qu’elle a suscité chez les puissances coloniales des le XVIIème siècle.

 

- La ville a été transformée  par le pouvoir britannique tout au long du XIXème siècle : remblaiement des 7 îles, 1er réseau d’eau, réseau ferré.

 

- Place de Mumbai dans l’émergence indienne : 2ème métropole de l’Union indienne pour le nombre d’habitants (seulement dépassée par la capitale politique Delhi), ville la plus riche du pays (environs 4%  du PNB, ¼ de la production industrielle, près de 50% du commerce extérieur, 1/3 de la collecte des impôts), capitale économique et culturelle

 

2. Une ville insérée dans la mondialisation :

  • une forte concentration de sièges sociaux dans le CBD (BKC) de Mumbai : accumulation de fonctions décisionnelles importantes : concentration du tertiaire supérieur
  • Ville est aussi un centre financier avec sa bourse d'échange : National stock Exchange, première bourse d'Inde et notamment la bourse au diamant renommée dans le monde entier. Mais la bourse de Mumbai ne rivalise pas encore avec les grandes bourses du Nord comme NY (capitalisation boursière dix fois supérieure) ou Londres et même avec les autres bouses asiatiques comme Shanghai. Un rôle de capitale financière en construction certes mais dont le poids est à relativiser.
  • ville qui produit avec les studios de Bollywood plus de 1000 films par an soit la première industrie cinématographiques au monde (en nombre d'entrée, pas en recettes) : capacité de diffusion du cinéma qui commence à s'étendre à une partie de l'Asie, Moyen-Orient, Maghreb. Mumbai = capitale du soft power indien
  • Un réseau d'écoles spécialisées de recherche fondamentale (institut TATA), technologie de l'information, commerce international, finance
  • Ville est avec New Delhi la porte d'entrée de l'Inde = The Gateway of India. La ville est parfaitement insérée dans les flux mondiaux avec le port, premier port indien, interface ouverte sur le monde et son aéroport international (HUB qui accueille 50% du trafic passager indien intérieur) qui rivalise avec celui de New Delhi.

 

 

3. C'est une ville mondiale mais de second rang

Son produit urbain brut (un peu moins de 100 milliards de $) reste modeste au regard des autres grandes villes internationales (500 pour Paris, + de 1700 pour Tokyo). Malgré cela, il représente 4 à 5 % du PIB de l’Inde et joue un rôle stratégique pour l’intégration de son économie nationale dans l’économie mondiale.

Autre raison qui explique son second rang dans les villes mondiales: une partie importante de son activité est liée à la sous-traitance et à l’externalisation des activités par des firmes originaires des pays de la Triade: informatique, services financiers, centres d’appel, services de santé ou juridiques. D’où une certaine dépendance.

Mumbai est une ville mondiale dans la même catégorie que Moscou, Sao Paulo.

 

  1. UNE CROISSANCE ECONOMIQUE FORTE QUI MARQUE LE TERRITOIRE METROPOLITAIN

 

1. vaste région métropolitaine qui s’étale, urbanisation rapide et mal maîtrisée :

 

- la ville s’organise selon une double opposition :

Nord/Sud : port et centre des affaires localisés à la pointe de la presqu’île / banlieues situées au Nord et se développant le long des voies ferrées (6 millions de voyageurs / jour)

Est/Ouest : quartiers les plus aisés le long du littoral, quartiers ouvriers et pauvres à l’Est

 

 

2. un espace qui se recompose de 3 manières:

 

- La mégapole devient polycentrique: développement de nouveaux centres directionnels comme la zone économique spéciale Santa Cruz (ZES) au nord de la ville, près de l'aéroport international: absence de droits de douane, avantages fiscaux, infrastructures (proximité de l’aéroport international), spécialisation dans l’électronique puis de logiciels informatiques, production tournée vers l’exportation

 

- Reconversion des zones industrielles situées près du port en résidences aisées ou en centres commerciaux (tertiarisation et gentrification),

 

- Les bidonvilles situés au centre comme celui de Dharavi représentent un capital foncier convoité. Pour attirer des entreprises étrangères (IDE), la ville contraint les populations des bidonvilles à se déplacer et planifie la création de nouveaux centres (ex : nouveau quartier d’affaires de Bandra Kurla Complex) Gentrification.

 

3. Mais cette transformation urbaine n'est pas assez organisée et contrôlée:

 

Des atteintes à l’environnement de plus en plus fréquentes: le parc Sanjay Gandhi est grignoté par un habitat informel / des constructions illégales au bord du littoral

 

 

 

  1. UNE VILLE MARQUEE PAR LES INEGALITES SOCIO-SPATIALES

 

 

1. métropole émergente marquée par de fortes inégalités sociales

  • émergence  des classes moyennes qui correspondent aux catégories supérieures de la société : catégories gagnantes de l’ouverture du pays depuis 1991, mode de vie à l’occidentale avec la multiplication des centres commerciaux, accession à la propriété…
  • installation de grandes fortunes à Mumbai (ex : la famille Tata)
  • persistance de la pauvreté : la moitié de la population de la ville vit dans des bidonvilles (slums), les de la population active travaillent dans le secteur informel, inégalités en termes d’alphabétisation, de santé, d’espérance de vie, faible accès à l’eau potable

 

2. fragmentation spatiale :

 

Les différentes catégories sociales occupent des espaces différents pour le logement ou le travail

 

ex : slum de Dharavi : le plus grand bidonville d’Asie avec une population d’env.1 million d’habitants pour une superficie de 175 ha, importance des emplois informels, projet de rénovation lancé en 2002

 

ex : quartier de Marine Drive (3 km le long du littoral, immeubles modernes pour population aisée), quartier de Tardeo au Sud de la ville avec la maison la plus chère du monde (Antilia House appartenant à la plus grande fortune indienne, la famille Ambani, propriétaire du groupe Reliance Industries)

 

3. Des tensions sociales importantes entre les communautés (élément de fragilité): oppositions entre hindous et musulmans (émeutes en décembre 1992-janvier 1993 ayant fait 900 morts et 2000 blessés, attentats terroristes en mars 1993, pendant l’été 2003 et en 2006).

 

 

Conclusion

 

Mumbai, symbole de la modernité et de  l’émergence de l’Union indienne, est devenue une véritable métropole au niveau mondial même si elle n’est qu’un centre secondaire de l’archipel métropolitain mondial. Malgré des inégalités socio-spatiales qui tendent à se creuser, Mumbai dispose d’atouts importants pour renforcer son poids au niveau mondial (principale ville d’un Etat en forte croissance économique, située au cœur d’une région économique puissante).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by france
commenter cet article

commentaires